AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM
Pour plus d'informations, RDV ici

Partagez | .

07. Les Benders tués

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasing Light
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light
 Messages : 176
 Date d'inscription : 25/07/2015

 Crédits : Pitches.

 Âge du personnage : Trop vieux pour vous.
Jeu 28 Jan - 23:18  
 
Adam Ryan Montgomery

La vie n'est pas un long fleuve tranquille
Premier fils de Sophia et Robert Montgomery mais deuxième enfant de la fratrie, Adam naît le 15 mai 1997 à Washington. Il est le premier de sa fratrie à maîtriser l'élément terre et à faire surtout partie de la première génération de Benders. Depuis tout petit, Adam sait qu'il est chanceux d'avoir grandi dans une famille comme la sienne et va prendre son père en modèle. Adam va alors s'intéresser aux sciences politiques dès le lycée.
Il intègre l'année du début du mandat présidentiel de son père, soit en 2015, l'université Georgetown. Il en sort diplômé avec les honneurs avec un double diplôme en droit et sciences politiques en 2021, après avoir fait une césure d'un an pour aider lors de la seconde campagne de son père en 2020.

Adam décide cependant de ne pas se lancer dès le début de sa carrière professionnelle dans une carrière politique et travaille trois ans dans un grand cabinet d'avocats new-yorkais. C'est d'ailleurs à New York qu'il y rencontre celle qui deviendra sa femme, de la plus ancienne manière qu'il soit : grâce à des collègues de travail, lors d'une soirée. Elle est bien loin de l'univers politique ou du droit et cela lui convient parfaitement. C'est cependant elle, avec une impulsion de son père qui lui demande de l'aide, qui le convainc de retourner à Washington et intégrer le cabinet présidentiel pour la dernière année de mandat de Robert. Ce passage au Cabinet fait revivre en lui la flamme de l'ambition et il reste au gouvernement par la suite, évoluant au sein de l'institution en intégrant le Sénat et en se présentant aux élections de 2030 alors qu'il n'a que 33 ans. Il est conscient d'être le plus jeune candidat et « l'étoile montante » de la politique mais avec le soutien de ses proches, sa volonté est inébranlable. Avoir son père derrière lui pour le conseiller est un atout indispensable et c'est de cette manière qu'il réussit à avoir la place tant convoitée de président à un si jeune âge. Les Américains voient sa maturité et ont confiance en lui, en grande partie grâce à Robert qui se trouve non loin derrière. C'est grâce à tout cela qu'il atteint le but ultime qu'est d'être Président des États-Unis.

Pour mener à bien sa mission, Adam s'entoure de tout type de personnes et garde précieusement son père près de lui en plus d'un premier Ministre en qui il a confiance. En dix années de mandat, Adam a connu des hauts et des bas mais a réussi en fin de compte à respecter ses engagements importants ainsi que son héritage paternel. Persuadé de voir en Chandler Young une continuité, il le soutiendra lors de sa campagne en 2040.

La passation de pouvoir accomplie, Adam disparaît, alors qu'il avait prévenu sa femme qu'il rentrerait plus tard que prévu. Adam Montgomery est retrouvé mort le 5 juin 2040, non loin de sa résidence. Il laisse dernière lui une population américaine meurtrie ainsi qu'une femme et deux enfants (une fille et un garçon). Trois jours de recueillement national sont déclarés dès le 6 juin lors du discours de Chandler Young.


La naissance du Cluster
Ces murs blancs. Cette pièce immaculée qui ressemblait étrangement à une chambre d'hôpital. Et pourtant Adam en était bien loin. Il avait l'impression que cela faisait des semaines qu'il se faisait torturer par ces têtes inconnues alors que quelques jours s'étaient à peine écoulés. Il ne comprenait pas comment il pouvait subir tout cela. Avait-il vraiment échoué là où son père avait bâti un monde nouveau ? Dans ses rares moments de répit, Adam avait compris qui se cachait derrière ces tortures et derrière son très probable futur trépas. « Très probable », car Adam n'arrivait pas à faire taire cet infime espoir qu'il allait s'en sortir alors que tout son être savait que cela ne serait pas le cas. Car il voulait au moins dire à quelqu'un qui étaient ces gens. Même si cela impliquait un miracle à ce stade.

Il eut à peine le temps d'enregistrer le retour du groupe de médecins qu'une lumière blanche aveuglante éclaira la pièce. Adam hurla et tout devint flou quelques secondes. Il réussit à retrouver la vue et croisa un visage qui ne ressemblait en rien à ceux qui s'étaient enchaînés à son chevet jusqu'à présent. Était-ce une hallucination ? Pouvait-on réellement imaginer aussi précisément une personne que l'on ne connaissait pas ?

« Upsi... Lon. », tenta-t-il désespérément de formuler.

Jamais Adam ne sut qu'il n'avait pas rêvé. Il succomba quelques minutes plus tard.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasing Light
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light
 Messages : 176
 Date d'inscription : 25/07/2015

 Crédits : Pitches.

 Âge du personnage : Trop vieux pour vous.
Jeu 28 Jan - 23:19  
 
Victor Thomas Harrison


La vie est bien trop courte
Victor Harrison naît le 22 mars 2015 à Everett dans l’État de Washington. Fils unique, il est la prunelle des yeux de ses parents. Son père, sapiens, travaillait à l’usine de Boeing jusqu’à ce qu’un accident de travail le rende inapte au travail dans un tel environnement. Sa mère, écrivaine et bender de feu, comme lui, passait beaucoup de temps à la maison, jusqu’à sa mort en 2032. L’épreuve est difficile à traverser, mais ni Victor ni son père ne se laissent abattre. Victor obtient son diplôme de lycée avec brio ainsi que des résultats aux SAT qui dépassent ses attentes. Il intègre l’Université George Washington à D.C l’année d’après. Éloigné de sa ville natale et de sa famille, il arrive à se construire une nouvelle vie et à faire le deuil de sa mère.

Étudiant en ingénierie informatique, Victor ne laisse pas les études diriger sa vie. Amoureux de la vie et conscient qu’elle est bien trop courte, il est décidé à en profiter jusqu’au bout. Avec ses amis, il fait la fête, découvre D.C et les villes et États environnants, fait la rencontre de filles qui lui brisent le cœur parfois, puis de filles à qui il brise le cœur malgré lui. Bon étudiant malgré ses frasques, il obtient son diplôme en 2037 et enchaîne avec un Master qu’il termine deux ans plus tard, à l’âge de 24 ans. Amoureux, il prévoit enfin de se poser, même s’il hésite à rentrer à Everett. Toujours très proche de son père, ce dernier lui conseil de se donner un an de plus à Washington D.C. Si Victor trouve un travail, il y restera. Sinon, il reviendra à la maison, où un travail chez Boeing lui est presque assuré. Il finit par en trouver un chez AT&T et, même si ce n’est pas le travail qu’il rêvait d’avoir, il est fier.

Il disparaît subitement alors qu’il rentrait chez lui après un match de Pro-Bending où son équipe préférée venait de gagner. Il est retrouvé mort cinq jours plus tard, le 18 août 2040, près du Montgomery Memorial Stadium. Il avait 25 ans.


La naissance du Cluster
Il ne sait pas depuis combien de temps il est là. Les minutes semblent être des heures. Des heures semblent être des jours et les jours... les jours il ne sait pas quand ils se terminent ni quand ils se lèvent. Il n'y a pas de fenêtre dans cette chambre. Ses seuls indices sont les longues absences de ses tortionnaires. Ses seuls moments de répit.

Il ne sait pas depuis combien de temps il est là ni quel jour c'est, mais lorsque l'injection du jour le fait hurler d'une douleur qu'il n'avait encore jusque-là jamais ressentie, il sait que ce jour sera le dernier. Son cœur espère qu'il s'en sortira vivant. Sa raison, elle, sait qu'il mourra sur ce lit.

Une lumière blanche aveuglante l'aurait forcé à fermer les yeux s'il l'avait pu, mais à la place, il continue de hurler. C'est la seule chose qu'il peut faire. Lorsque le silence revient, il sent les médecins revenir à la charge et il ne comprend pas. Que lui veulent-ils ?

Un regard croise le sien, de l'autre côté de la pièce. Un regard qu'il ne connaît pas, mais qui le rassure.

« Aide-moi »

Mais il n'y a plus personne à aider. Il est mort.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasing Light
Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light
 Messages : 176
 Date d'inscription : 25/07/2015

 Crédits : Pitches.

 Âge du personnage : Trop vieux pour vous.
Jeu 28 Jan - 23:19  
 
Iris Grace Paxton


La vie, cette chose fragile
Iris Paxton, née Park, naît le 5 octobre 2010 au cœur de New York City dans une famille incroyablement dysfonctionnelle qu’elle n’aurait changée pour rien au monde. Son père, météorologue, est celui qui prend le rôle de parent poule tandis que sa mère, chirurgienne, prend celui du parent souvent absent. Elle est la deuxième d’une fratrie de trois, mais elle est surtout la seule fille et la seule à avoir hérité de leur mère la capacité de contrôler l’eau. Ses deux frères, eux, sont nés bender d’air comme leur père.  

Elle a 18 ans lorsqu’elle quitte l’enfer de New York. Elle suit les pas de son frère aîné en intégrant l’Université George Washington dans un programme de biologie. Elle enchaîne à 22 ans avec un Master en Biochimie, mais son avenir n’est pas dans le monde de la recherche et elle le sait. Elle a 25 ans lorsqu’elle quitte l’université Master en poche et bague de fiançailles au doigt. Elle épouse Duncan l’année d’après et change son nom officiellement pour devenir Iris Paxton.

Elle trouve un travail dans une petite librairie où, très bizarrement, elle commence à se faire un nom. Ses connaissances dans le domaine de la science et dans les ressources à disposition en font une personne très appréciée dans le secteur. C’est ainsi qu’elle est invitée, à l’âge de 27 ans, à devenir bibliothécaire adjointe au secteur des Sciences et Technologies à la Bibliothèque du Congrès. Elle qui n’aurait jamais pu espérer travailler dans cette institution, se retrouve plongée dans un monde qui l’effraie autant qu’il la passionne et elle n’a qu’une seule hâte : gravir les échelons.

Jeune femme joviale et amicale, bien que réservée au premier abord, elle a toujours eu cette faculté innée de mettre à l’aise. Si d’ordinaire on ne compte ses vrais amis que sur les doigts d’une main, Iris a besoin de plusieurs mains pour faire le compte. C’est d’ailleurs alors qu’elle rentre d’une soirée au restaurant avec ses amis les plus proches qu’elle disparaît sans laisser de traces.

Elle est retrouvée morte deux jours plus tard, le 10 octobre 2040, derrière le restaurant. Elle venait de fêter ses 30 ans.


La naissance du Cluster
Elle disparaît deux jours. Ce n’est pas beaucoup, deux jours, mais c’est suffisant pour elle. La douleur est atroce. La torture ne s’arrête jamais. Cette chambre si blanche et si vide qu’elle fait résonner ses cris, Iris l’exècre. Elle sait qu’elle va mourir. Elle sait qu’elle ne reverra jamais son mari, ni ses amis, ni ses parents, ni ses frères. Elle sait que la dernière chose qu’elle verra sera ces quatre murs blancs.

La douleur incessante la fait hurler, alors qu’elle ne voulait pas leur donner satisfaction. Larmes, transpiration, tremblements, spasmes, cris… elle ne contrôle plus son corps. Elle ne veut plus le contrôler de toute façon, tant la douleur est insupportable. Elle aimerait que tout cela cesse et si elle doit mourir, alors qu’elle meurt immédiatement. Elle se fiche de Duncan, de ses proches, de ses collègues. Elle veut la paix.

C’est un flash de lumière qui provoque la fin. C’est étrange. Le calme avant la tempête. Un vide complet avant que des voix qu’elle ne connaît pas ne s’emparent de son esprit. C’est toujours moins douloureux que ce feu qui s’étend dans ses veines. Elle n’a plus de voix pour hurler, mais lorsque ses yeux croisent un regard qui apparaît de nulle part et qu’elle n’a jamais vu auparavant, elle se sent presque calme. Peut-être parce qu’elle sent la faucheuse approcher ? Oui, ça doit être ça.

Le groupe de médecins au-dessus d’elle commence à paniquer, mais elle ne les entend plus, ne les voit plus, ne les sent plus. Elle voit ce regard surpris, perdu, ça lui suffit. Elle aimerait lui demander de l’aider, mais ça ne sert à rien. Elle est déjà morte.
Contenu sponsorisé
  
 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasing Light :: Le Bureau Oval :: La constitution :: Les annexes-