AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM
Pour plus d'informations, RDV ici

Partagez | .

Autour d'un verre d'eau... [ft. Swann]

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Messages : 75
 Date d'inscription : 25/04/2016

 Crédits : .liloo_59 pour l'avatar / Gifs sur Tumblr

 Âge du personnage : 22 ans
Mar 3 Mai - 22:02  
 

Ft. Swann and Jana
   
Je regardais un instant la haute structure de métal se dresser dans le lointain, ses projecteurs illuminant le ciel comme des anges innocents aveugles de leurs témoignages. Être aussi proche de cet endroit me filait une peur panique : et si les hommes d’Upsilon décidaient de venir achever leur travail ici, ce soir ? Ils sauraient au premier regard qui j’étais, et je finirais sans conteste comme Iris. Ma main tremblait tandis que je la posai sur la porte du bar.
Porte qui s’ouvrit devant moi, laissant apparaître un homme assez ivre pour ne pas être surpris de me voir, alors que nous ne nous connaissions ni d’Eve, ni d’Adam. J'eus un sursaut de surprise.
Quelle idiote tu peux faire, Jana. Calme-toi sinon tu vas avoir la visite de Catherine, et ce n’est pas réellement le moment.
Je gratifiai l’homme d’un grand sourire, m'excusant précipitamment puis me glissant à pas rapides dans la pièce réchauffée par l’excitation du sport et la joie de la victoire. Ou la déception de la défaite. Peu importaient ces groupes d’amis réunis de part et d’autres, attablés, qui buvaient quand l’occasion était bonne. Superbe idée. N’apercevant aucune crinière blonde, je pris l’une des tables libres et commandai un verre au serveur.
Depuis un moment déjà j’admirai les reflets chatoyants des lumières du bar se réverbérer aux alentours quand une clameur assourdissante monta soudainement du poste de télévision, couvrant les quelques discussions qui eurent cours dans la salle et attirant l’attention de tous les occupants. La mienne n’y échappa pas : je levai les yeux vers l’écran et je vis un disque d’argile voler droit vers l’écran. Droit vers nous.
Je sursautai une fois encore et me cachai les yeux par réflexe, et ne les découvris que lorsque la clameur devint une acclamation de joie.
Pour ma part, ne comprenant rien, je poussai un soupir et me détournais vers mon verre. En même temps, sous les applaudissements de la foule réunie dans le stade et dans le bar. Je me serais volontiers jointe à la liesse générale, si seulement je comprenais ce qu’il se passait à l’écran. Ce qui n’était pas le cas : je voyais des Benders se foutre sur la gueule dans des explosions de pouvoirs certes impressionnants, mais qui ne rendaient pas les règles plus faciles à comprendre – et pour couronner l’affaire, je portai le verre d’alcool à mes lèvres pour  boire une gorgée.
Je me rendis malheureusement compte que le contenant n’avait plus de contenu.
Mon verre se reposa tranquillement sur la table et je sortis mon smartphone, ravie d’accéder légalement à du wi-fi, pour vérifier quelques nouvelles. Je ne savais pas pourquoi je m’étais rendue dans ce bar en plein milieu de Chinatown pour passer une soirée de match de Pro-Bending, sport on ne pouvait plus populaire mais également on ne pouvait plus incompréhensible – n’en déplaise aux amateurs.
Aucune nouvelle.
Je rangeai mon téléphone à l’endroit qui lui était approprié, à savoir une poche précise dans mon sac en vieux cuir abîmé, et je jetai un regard nonchalant au lieu : la crinière blonde que j’espérais voir ne se montrait toujours pas. Maladroite comme je l’étais, je devais avoir mal compris ce que Swann m’avait dit – elle ne travaillait peut-être pas dans ce bar de Chinatown. Cela aurait été tellement plus simple de le lui demander.

« Excusez-moi, demandai-je d’une voix fluette au serveur qui passait, serait-il possible d’avoir… »

Et merde, j’avais oublié : je n’avais plus assez d’argent ce mois-ci pour me payer un second verre d’alcool ce mois-ci. Je ne me détachais pas de mon sourire faisant, malgré la déception, comme si ma demande était des plus naturelles.

« … un verre d’eau ? »

L’homme me jeta un regard surpris mais s’en alla faire suite à ma demande, et je me retrouvai avec la commande escomptée. Je lui souris et commençais à siroter le liquide frais, observant à nouveau les Benders se battre pour la gloire du sport sans réellement comprendre.
Tant pis. Je ne comptais de toute façon pas rester longtemps : mon chien Pop-Corn attendait seul à la maison et je craignais autant son malheur que la fin tragique de mes vieux meubles qui tenaient, Dieu savait comment, debout par miracle.

   
   
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Messages : 438
 Date d'inscription : 04/02/2016

 Crédits : riddermark (avatar) & fycaitylotz (gifs) & red.balloon (sign).

 Âge du personnage : vingt-six ans.
Ven 8 Juil - 14:55  
 


swana i


« rising up, back on the street, did my time, took my chances, went the distance, now i'm, back on my feet, just a woman and her will to survive. so many times it happens too fast, you trade your passion for glory, don't lose your grip on the dreams of the past, you must fight just to keep them alive. it's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight, rising up to the challenge of our rival, and the last known survivor, stalks her prey in the night, and she's watching us all with the eye of the tiger »
Quad Swann regarde la semaine qui vient de s’écouler, elle réalise qu’elle n’a ressenti qu’une seule chose pendant ces sept jours : la colère. Une colère si forte, et si puissante, qu’elle en tremble de rage à chaque instant. Une colère dirigée contre une seule instance : Upsilon. Depuis cette nuit-là, cette nuit de cauchemar, elle a envie de tuer quelqu’un. De réellement tuer quelqu’un. De supprimer Upsilon, de la renvoyer dans la tombe d’où elle vient. C’est bien pour cela qu’elle a commencé à entrer en contact avec la Résistance. Elle veut aider, elle veut agir, elle veut pouvoir se battre contre ces lâches. Ces lâches qui veulent les éradiquer, qui veulent s’en prendre aux Sensers, sans pour autant se battre à armes égales. Aurait-elle eu son feu que Swann leur aurait brûlé leurs visages bien trop arrogants. Et pourtant, cette nuit-là, ils l’ont privée de son essence même. Elle s’est brûlée. Elle s’est prise une balle. Et sa haine n’a fait que s’accroître. Et désormais, la voici privée d’entraînement, de pro-bending, et de son travail le temps qu’elle cicatrice entièrement, et que ses muscles se remettent. Elle déteste ça, elle déteste sa situation. Elle ne peut pas rester trop longtemps sans rien faire, et il y a un moment au bout duquel même les séries la distraient. Elle a ses limites, elle aussi, et quand on la connaît, on sait que ses limites sont assez fines.

Sentant la colère la reprendre, Swann secoue la tête. Elle est dans Chinatown, pas loin du Miss Kô. Elle aurait pu y être bien plus rapidement, mais elle a préféré faire un tour dans le quartier tout d’abord, un écouteur et de la musique dans une oreille. Elle a besoin de prendre son temps, de profiter, de se changer les idées. Retourner au Miss Kô pour y retrouver Jana est son idée, mais cela lui rappelle tout ce qu’elle ne peut pas faire pour le moment. Encore plus pour parler de pro-bending. Néanmoins, elle a promis à Jana de lui enseigner les bases du pro-bending, et elle compte tenir cette promesse. Swann discute tranquillement avec les vendeurs sur son chemin, partageant des nouvelles, expliquant la situation de son bras, et cela lui permet de se changer les idées, de s’apaiser avant d’arriver au Miss Kô. L’ambiance est telle qu’elle s’en souvient, pleine de bruit, pleine de chaleur, pleine de convivialité. De manière surprenante, cela lui réchauffe le cœur. Elle a oublié à quel point elle aime cet endroit. Le regard balayant la salle, elle aperçoit Kilian au comptoir et se dirige vers lui. « Hey boy ! On dirait bien que c’est aussi agité que d’habitude ce soir ! » Kilian lui sourit, tout en servant un autre client, et se rapproche ensuite d’elle, serrant sa main dans la sienne. « S-babe ! Long time no see, même une semaine sans toi paraît bien longue. » Swann éclate de rire et secoue la tête. Kilian et elle s’adorent, plaisantant souvent, flirtant de manière taquine sans aller bien plus loin. « Dis, par hasard, tu n’aurais pas vu une blonde, aux grands yeux bleus, à peu près de ma taille ? Pas très causante, mais plutôt mignonne. » « La fille dans le coin là-bas ? » Kilian lui pointe l’un des coins du fond de la salle et se tourne pour servir un autre client, et Swann balaye la salle du regard. Elle aperçoit la longue chevelure blonde platine de Jana et acquiesce en l’apercevant. « Celle-là même ! Merci babe ! » « Plutôt étrange ta copine, elle a seulement commandé un verre d’eau. » Seul un éclat de rire lui répond.

Swann traverse la salle, saluant les habituels clients d’un mot, d’un regard, d’un sourire. Rapidement, elle se glisse dans la chaise en face de Jana, et lui offre un grand sourire à elle aussi. « Hello you ! Comment tu vas ? Tu m’as l’air un peu perdue au milieu de tout ce bazar. » Swann éclate de rire, se cale dans sa chaise. Elle ajuste son atèle d’une main ennuyée. Dieu qu’elle haït ça. « Quoi de nouveau depuis la dernière fois ? Prête pour ta leçon de pro-bending ? Hey, Circée ! » Swann agite la main pour interpeller une serveuse qu’elle apprécie bien. « Deux Blue Lagoon ma belle. » Swann offre un clin d’œil à Jana, ne lui laissant pas le temps de protester. « It’s on me. »

© TITANIA
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Autour d'un verre
» Discussion nocturne autour d'un verre: PV Blodwen C. Kelly
» DECLAN&JENNIFER- "Parlons autour d'un verre"
» Discussion autour d'un verre et plus... [PV: Eldaln Silhae; Kamitate Renzan]
» Discussion autour d'un verre ? [Pv Shinji']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasing Light :: Washington D.C. :: Foggy Bottom :: Chinatown :: Miss Kô-