AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM
Pour plus d'informations, RDV ici

Partagez | .

Kenzie and Casey sitting in a tree

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Messages : 353
 Date d'inscription : 13/02/2016

 Crédits : Eclatic

 Âge du personnage : 25 ans
Lun 15 Fév - 14:22  
 
Kenzie and Casey sitting in a tree
Mackenzie & Casey



« Alleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeez ! Plus vite plus vite plus v… WHOUOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU ! »

Je saute de joie en hurlant ! Non je ne suis pas dans un lit en train de jouer une partie… particulière. Je suis au stade, en train d’encourager mon équipe favorite. Une vraie fan. Avec t-shirt aux noms des joueuses et peintures de guerre. J’aime y jouer, en amatrice, mais les regarder, c’est juste de la folie. Et cette ambiance ! Me voilà à faire la danse de la victoire comme si c’est moi qui venais de gagner ce match… n’importe quoi, mais je scande quand même le nom de mes favorites, dont Kenzie. Puis vient le moment de quitter le stade. Le quitter ? Pas vraiment. J’attends près de l’autre sortie, celle des « artistes ». C’est que j’ai mes entrées moi ! Et j’attends que Mackenzie se décide à sortir. Je me retiens de fumer, même si l’envie est présente, mais je sais que vu ce que je m’apprête à faire, autant ne pas multiplier les tentations.

Dès que je la vois, je la prends dans mes bras, trop contente qu’elle ait gagné ce match, avant de l’embrasser sur la joue, laissant mon bras autour de ses épaules. Entre elle et moi, ça a toujours été… tactile. Même après que ça se soit fini.

« Je te préviens, il nous faut une soirée mémorable pour fêter ça. Il y a un nouveau bar qui vient d’ouvrir, tu m’en diras des nouvelles ! »

Et sans lui laisser le choix, je l’entraine à quelques rues…

*
*     *

« Naaaaaaaan, t’étais la première fille avec qui j’ai couchée et j’adorais quand tu gardais ta tenue. Oulà, oui non il est pour moi ce verre-là. J’devrais plus dire « vérité ». »

Un sex on the beach, évidemment et sans invitation particulière.  C’est un jeu dangereux, l’action/vérité, surtout quand on joue à deux. Je pose ma tête sur son bras avant de me redresser. J’espère qu’elle ne deviendra pas une femme au foyer rabat-joie quand elle sera vraiment casée avec sa nana. Saisissant l’espèce d’ombrelle ridicule, je la brandis très sérieusement face à mon amie, tel un micro.

« Alors mademoiselle Kellaghan, un mot sur ce match ? Et pour vos fans qui ont encore répondu présents ? Des… frissons d’excitation ? »

Je pouffe de rire… Et vu le piètre niveau de la plaisanterie, l’alcool doit déjà faire son effet. Faudra que je repasse au sans alcool bientôt. Le prochain verre, voilà, c’est décidé. Mais… pourquoi ces mecs sont là, avec leurs têtes de beaufs ? ah je vois, ils nous draguent. Alors j’embrasse l’épaule de Kenzie avant de reporter mon attention sur les deux balourds.

« Désolée, on n’est pas intéressées.
- On n’est pas contre une partie à…
- Hum, je crois que je vais vo… »

J’achève ma phrase par un mouvement en avant et un doux et délicat son, comme si j’allais effectivement vomir. Ça suffit à faire reculer les paons tandis que je me fends d’un sourire adressé à Kenzie. Elle a l’habitude, même pas sourcillé !

« On en était où ? Ah oui ! C’est ton tour… Action ou vérité ? Sachant que j’ai des défis particulièrement… OH ! J’adore cette chanson, viens ! »

J’aime danser, même si c’est probablement un bien grand mot… Pour être plus proche de la vérité, je devrais dire « frétiller dans tous les sens ». Je pense que ce serait plus exact. Je me laisse porter par le rythme, posant un moment mes mains sur les haches de Kenzie.

« Tu n’échapperas tout de même pas à l’action ou vérité, alors réfléchis bien ! »

Elle a jusqu’à la fin de la chanson, après je lui imposerai !

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mackenzie Kellaghan
Pitch Chocolat
 Messages : 546
 Date d'inscription : 25/07/2015

 Crédits : tis0n & peekaboo ♥

 Âge du personnage : 25 ans
Mer 24 Fév - 0:51  
 
Kenzie and Casey sitting in a tree
Kenzie & Casey
Now what we're taking control, we get what we want, we do what you don't. Dirt and glitter cover the floor. We're pretty and sick, we're young and we're bored. It's time to lose your mind and let the crazy out ▬ Ke$ha

Les secondes passent et la tension monte. Elle les entend, les cris qui viennent des tribunes. Ils assourdissent, mais ils motivent. Le match touche à sa fin, elle le sait. Le tableau des scores l’affiche, mais plus que ça, c’est la surface du terrain qui reste à leurs adversaires qui l’indique. Ils ne tiennent plus qu’à un fil. Il suffit de frapper bien et fort. Elle n’a pas besoin de regarder les autres pour savoir qu’ils sont prêts. D’un mouvement fluide, sur un tempo qu’eux seuls connaissent, ils frappent en même temps. Leurs adversaires tombent à l’eau sans pouvoir riposter et Mackenzie laisse un rire secouer son corps. Merde ce que ça fait du bien de gagner.

Le retour aux vestiaires ne se fait pas dans le calme. Il est rempli de rires et de critiques et de piques et de frappes amicales à l’épaule, dans le dos, sur le ventre. Juste parce que. L’adrénaline coule encore dans leurs veines. Kenzie a l’impression de pouvoir voler, un comble pour celle qui préfèrera toujours garder les deux pieds fermement sur le sol. Elle se sent vibrer, trembler. Incapable de tenir en place. Pour une fois, elle est la première sortie de la douche, la première habillée et la première prête à partir. Pour la première fois, elle ne leur demande même pas s’ils veulent l’accompagner boire un coup. Elle adorerait fêter cette victoire avec eux et elle sait que si elle demandait, Swann sauterait sur l’occasion, mais ce soir, c’est déjà complet à sa table. Ils le savent. Elle leur a rabâché les oreilles avec ça. Match perdu ou gagné, elle passera la soirée avec… elle.

Kenzie n’a pas besoin qu’on lui dise deux fois. Elle passe ses bras autour des hanches de Casey pour la serrer contre elle. Lorsqu’elles se séparent, elle laisse un bras en place avant de la suivre, sans même se retourner pour dire au revoir aux autres. Ils lui feront payer cette insolence, mais elle s’en fiche. Soirée buverie avec Casey. Elle pensera aux conséquences demain, quand elle aura la gueule de bois.

Une gueule de bois dont elle se souviendra longtemps, si la soirée commence comme ça. Action ou Vérité ? Le jeu lancé, l’alcool consommé, rien ne les arrêterait. Et même encore sobres, ça risque de ne pas rester PG-13 très longtemps. Les hostilités lancées, les tours s’échangent rapidement. Elles n’ont pas bu beaucoup pour le moment, mais lorsque son sexe on the beach arrive, Casey est lâchée. Kenzie, pourtant pas résistante à l’alcool ne peut que se foutre de sa gueule devant tant de dynamisme. Encore plus quand l’ombrelle de son verre est brandie sous son nez en lieu de micro. Sourcil levé, dos penché en arrière pour éviter de se prendre l’ombrelle en pleine poire, Kenzie l’observe. Veut-elle vraiment jouer à ça ? Son sourire amusé se transforme bien vite en sourire malicieux. Elle s’en lèche les babines d’avance.

Les doigts prêts à se poser sur son bras dans un geste pseudo-séducteur, elle est malheureusement interrompue par deux idiots. Casey, toujours aussi rapide dans son interprétation et sa déduction ne rate pas l’occasion de les virer. Le jeu d’acteur est digne d’un oscar compte tenu du rire que Kenzie tente par tous les moyens de ravaler. Lèvres pincées, regard détourné, elle est presque raide comme un piquet. Ce n’est pas l’inconfort ni la familiarité suspecte du geste. C’est l’envie de leur rire au nez. Encore plus quand ils reculent devant sa fausse nausée. Pitoyable. C’est pas comme ça qu’on approche une fille les gars. Il faut plus de pep’s, plus d’intérêt et surtout… moins de regards pervers. Mais allez donc leur dire à ces beaufs. Ça fait le beau, mais au lit ça suit probablement pas.

Kenzie avait presque oublié à quel point elle aimait passer du temps avec elle. Sans pression, sans arrière-pensée, une désinvolture complète. Ça libère. C’est pour ça qu’elle la suit en courant sur la piste de danse, parce que Casey n’est pas la seule à aimer cette chanson. Et même sans aucun sens du rythme, Kenzie sait à peu près danser. Elle danse sur le ring, après tout. C’est une danse différente, mais c’est une danse. Et c’est relativement facile de suivre Casey, voire même le reste des clients. Peut-être qu’elles ont les allures d’un couple. Peut-être qu’elle devrait parler à Spencer demain, ce soir ça risque d’être un peu difficile. Mais ce soir, elle a envie de célébrer sa victoire avec l’une de ses plus proches amies. Elle a envie d’oublier sa bague et le fait que la femme de sa vie est de l’autre côté du pays.

Elle danse. Elle hurle les paroles de la chanson ici et là. Et elle danse. Au point où elle ne réalise pas que la chanson est finie. Mais Casey est là pour la faire sortir de la piste de danse et en riant, elle s’esclaffe :

« Allez !! Action ! »  

Parce que vérité, c’est rasant.

« Mais laisse-moi boire avant ! »

Elle prend la main de Casey dans la sienne et la tire jusqu’à leur table où attendent toujours leurs verres, le sien encore presque plein. Boire avant de se ridiculiser. C’est mieux.


© Gasmask
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 Messages : 353
 Date d'inscription : 13/02/2016

 Crédits : Eclatic

 Âge du personnage : 25 ans
Dim 28 Fév - 19:55  
 
Kenzie and Casey sitting in a tree
Mackenzie & Casey



C’est une vieille chanson, mais franchement, elle défonce tout. Y a pas à dire, elle donne la pêche. Ça aussi je crois que c’est une vieille expression. Bref, on s’en fiche un peu. On danse – même si danser est probablement un bien grand mot quand on voit ce qu’on fait -, on oublie les merdes, les déceptions des derniers jours et on boit. Heureusement qu’elle est là, sa présence me remonte toujours le moral. Parait que c’est ça, une amie. Et une amie, ça ne se débine pas  au terrible jeu de l’action ou de la vérité.

Pendant qu’elle avale son verre après notre folle danse qui a attiré quelques regards, je réfléchis. Enfin j’essaye. Parce qu’en fait, j’dois bien avouer que je voulais tout, sauf réfléchir ce soir. Je la regarde. Il y a combien…quatre ans, quelque chose comme ça, qu’on se connait ? Et dire qu’on s’est casée presque en même temps chacune de notre côté. Sauf qu’elle, elle a tenu, avec Spencer. J’avale cul sec mon verre. Je sais qu’après ce à travers quoi je suis passée il y a presque dix ans, je ne devrais pas boire autant. Mais tant que l’alcool reste joyeux tout va bien !

« Bien, alors si la demoiselle a demandé action, elle va avoir de l’action. Je veux et j’eggive… euh j’ecsige… je veux que tu fasses, au milieu de la piste de danse et bien en évidence cette vieille danse bizarre là… la danse des canards sur la prochaine musique qui passera ! »

Oui, elle va se taper la honte et non ce n’est pas méchant. Qui ne voudrait pas voir la star d’une équipe de Pro-Bending se ridiculiser sur une piste de danse ? Hein ? Qui ? Et puis c’est un moyen comme un autre de ne penser à rien. Ça sert à ça aussi d’être jeune. Surtout que franchement, on ne peut pas dire, je commence en douceur, histoire de la mettre en jambes.  

« Je te promets que je ne dirais rien à ta douce, mais ça va me manquer de plus te voir autant quand elle sera là… Sauf si j’ai le droit de diffuser ça à ton enterrement de vie de jeune fille ! »

Je repousse une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Ce serait normal que je reste en retrait quand sa copine débarquera à Washington, surtout que je ne suis pas certaine qu’elle m’apprécie des masses. Normal après tout. Bien que je me plaise à croire que je lui ai porté chance. Si ça avait marché entre nous à l’époque, elles ne seraient peut-être pas ensemble. Et moi je n’aurais pas eu le cœur brisé par la suite à cause d’un homme, encore. Mais même si je ne crois plus trop à l’Amour avec un grand A, je me dois de respecter les choix des uns et des autres.

« Allez, je veux voir la parade amoureuse des Benders de terre ! »

Tant qu’on peut encore être libres, tant qu’on peut encore s’amuser, amusons-nous ! Et bien sûr, je prendrai une photo de cet instant. Sûrement même une vidéo, bien que je ne sois pas du genre nostalgique. Je n’ai même pas réfléchi à un gage au cas où elle se débinerait. Parce qu’on sait elle et moi, que ça n’arrivera pas. Quand on est lancée, on est lancée. Mais n’empêche que j’y songe, à son enterrement de vie de célibataire. Faudra que je lui concocte un truc grandiose et mémorable. J’ai encore le temps, on n’en a pas vraiment parlé, mais tout de même, après, faudra se coltiner les diners sérieux, et ça… pas forcément très réjouissant.

Contenu sponsorisé
  
 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wandering Around ▬ Casey
» ✛ (M/LIBRE) Simon Lebon feat Dillon Casey
» Résumé partie 172 : Happy Tree Friends
» ∆ Tree Hill - Caroline du Nord
» CASEY MOORE ◈ I love you more than beans and rice.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasing Light :: Washington D.C. :: Foggy Bottom-